Publicité

Lorsque sportivité et durabilité se marient pour le meilleur

La BMW i4 M50 pose de nouveaux jalons dans l’électromobilité
16 mai 2022, 06:00
image1_1000x562

L’essor de la voiture électrique a ouvert de nouvelles pistes aux ingénieurs de Munich afin de sublimer le riche ADN de BMW, synonyme de dynamisme et agrément de conduite. La i4 en est la démonstration. Elle est aussi le premier modèle de la gamme 100% électrique de BMW à recevoir le label « M-Motorsport », gage de performances exceptionnelles et réservé aux modèles les plus sportifs de la marque.

Des lignes fluides

Sur le plan du style, la BMW i4 reprend les lignes fluides et dynamiques de la Série 4 Gran Coupé. Seuls le double-haricot occulté sur la face avant et l’absence d’échappement à l’arrière trahissent la propulsion zéro émission de l’i4. L’habitacle accueille jusqu’à cinq passagers et demeure fidèle aux préceptes BMW : matériaux nobles, finition soignée, ambiance sportive et confort de premier ordre. Côté pratique, le hayon arrière s’ouvre sur une malle d’une capacité de 470 à 1290 litres.

Le contenu technologique de haut niveau de l’i4 se matérialise par un cockpit dominé par deux écrans incurvés vers le pilote. Le premier sert à l’instrumentation et le second aux commandes secondaires.

La BMW i4 offre un choix de deux motorisations ; l’eDrive40 de 250 kW (340 ch) et 430 Nm pour 190 km/h en pointe et 5,7 secondes sur le 0 à 100 km/h d’une part, et au-dessus, la M50 de 400 kW (544 ch) et 795 Nm de couple au total. Avec un moteur sur chaque essieu, l’i4 M50 est équipée de la transmission intégrale xDrive. Elle atteint 225 km/h en pointe et abat le 0 à 100 km/h en 3,9 s.

Grâce à une batterie de 80,7 kWh l’autonomie va de 493 à 590 km pour l’i4 eDrive40 et de 416 à 520 km pour l’i4 M50. Les temps de charge sont d’environ 30 minutes sur une borne rapide de 200 kW à 8h30 avec la Wallbox BMW sur le réseau domestique.

Soucieuse de son impact global sur l’environnement, BMW veille à la composition en matériaux de ses systèmes de propulsion électrique. « Les systèmes de dernière génération de la BMW i4 sont exempts de métaux de terres rares alors que le cobalt et le lithium des batteries sont issus de filières durables » explique Clément Baudoin, directeur de Facchinetti Automobiles.

Sportivité et élégance

La batterie de la BMW i4 loge sous le plancher. Cette architecture abaisse le centre de gravité, rigidifie la structure et assure un parfait équilibre dans la répartition des masses. En y associant des réglages châssis optimaux et un amortissement piloté, la BMW i4 M50 se révèle une référence sur la route. L’auto avale les courbes avec une célérité et une maîtrise sans reproches. La poussée instantanée et presque infinie des moteurs nous gratifie de relances foudroyantes, sans jamais perdre en sérénité et sécurité.

La BMW i4 démontre avec un brio étonnant que sportivité, plaisir de conduite et confort se marient de manière homogène avec durabilité et conduite zéro émission. D’ores et déjà disponible à la commande, la BMW i4 s’échange à partir de 69'900.- francs pour l’i4 eDrive40 et 86'900.- francs pour l’i4 M50.

Accueil (sm-s.fr)