Zurich-Oerlikon: l'homme qui ne voulait pas quitter le sommet d’une grue est descendu

Un homme est resté perché depuis lundi soir sur une grue située à proximité de la gare de Zurich-Oerlikon. Il est redescendu ce mardi en fin de matinée avec des policiers. Les transports publics et le trafic individuel ont été perturbés.
17 mai 2022, 09:35
/ Màj. le 17 mai 2022 à 11:47
Toutes les tentatives de prise de contact ont longtemps échoué, jusqu'à ce l'homme se rende peu après 11h00.

Un homme perché depuis lundi soir sur une grue de chantier à proximité de la gare de Zurich-Oerlikon s'est rendu mardi en fin de matinée. Il en est redescendu avec les policiers, a constaté un reporter de Keystone-ATS sur place.

La police avait bouclé les environs: le trafic des trams et des trains RER est resté perturbé mardi matin. Au cours de la matinée, l'individu s'est déplacé sur la flèche de la grue. Toutes les tentatives de prise de contact ont longtemps échoué, jusqu'à ce l'homme se rende peu après 11h00.


Il avait "accroché" un message illisible sur la grue. Vers 07h30, il a mis le feu à la cabine de la grue. Les pompiers ont pu éteindre les flammes, a déclaré un porte-parole de la police municipale zurichoise à l'agence Keystone-ATS. Il a aussi allumé d'autres feux qui se sont éteints d'eux-mêmes. Vers 9h00, une sauveteuse a dû être évacuée, car elle s'est blessée.

Des hommes du service de secours de la ville de Zurich, transportés dans une nacelle, avaient tenté à plusieurs reprises d'entrer en contact avec l'homme. Longtemps, aucune conversation n'a pu être engagée. Il n'a pas été non plus possible de convaincre l'homme de descendre de la grue jusqu'en fin de matinée. Des drones ont été déployés.

Les transports publics et le trafic individuel ont été perturbés. De nombreux trains ont été supprimés" en gare de Zurich Oerlikon.

par Keystone - ATS