Réservé aux abonnés

Démocratie: la destitution des membres du gouvernement séduit toujours plus de cantons

Les Suisses deviendraient-ils des coupeurs de têtes? Une initiative argovienne facilitant la destitution du Conseil d’État vient d’être acceptée. En 2021, c’est Genève qui plébiscitait une loi similaire.
17 mai 2022, 16:49
L'affaire Maudet a incité le Grand Conseil et le peuple genevois à se doter d'un outil de révocation des conseillers d'État.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois