Réservé aux abonnés

L’horlogerie cherche des milliers de collaborateurs

Jamais les besoins en personnel n’avaient été aussi importants. Selon une enquête de la convention patronale, quelque 4000 personnes vont devoir être formées ou recrutées d’ici 2026. Pour combler les départs à la retraite et pour gérer la croissance de la branche.

21 nov. 2022, 11:38
Rien que pour compenser les départs à la retraite, les entreprises de l'horlogerie (ici, un apprenti de Kari Voutilainen, à Fleurier en 2021) vont devoir recruter 2369 personnes d'ici 2026.